Skip to main content

Rencontre avec le pape

Le 26 octobre dernier, nous étions reçus en audience par le pape François, avec tous les séminaristes et prêtres étudiant dans la ville de Rome. Nous nous sommes donc rendus en communauté à la salle Paul VI, le lieu où se déroulent habituellement les audiences du mercredi.

20221024_100223.jpg   20221024_102019.jpg

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un beau temps de découverte était prévu entre les différents séminaires romains : certains ont chanté tandis que d’autres ont exposé de courts films de présentation. On a alors mesuré combien la ville est habitée d’étudiants de tous les continents. Enfin, le Saint-Père est arrivé, s’excusant pour son retard à la fin d’une matinée chargée : il venait de rencontrer deux chefs d’Etat, dont le président de la République française ! Le ton était en tous cas donné : celui d’un échange teinté d’une grande simplicité, au cours duquel notre hôte répondait aux questions des séminaristes avec une affection toute paternelle. Les thèmes ont été variés : accompagnement spirituel, dialogue entre foi et sciences, importance du service pastoral au séminaire, usage des moyens numériques, discernement vocationnel… Le pape répondait avec spontanéité quoiqu’à partir de ses notes. Que nous ayons été plusieurs milliers dans la salle n’y a rien changé : la légèreté du ton avec lequel il nous partageait plaisanteries, anecdotes et conseils édifiants nous a fait sentir tout proches de lui. Une question s’est peut-être distinguée des autres : « Saint-Père, comment apprendre le langage des gestes de miséricorde ? » Avec un charisme qui lui est propre, le pape François a évoqué à quel point, auprès des malades comme des personnes âgées, trouver les gestes de compassion et d’espérance adaptés vaut mieux que des discours bien calibrés. Plutôt que de recourir à son expérience d’accompagnateur, il a préféré témoigner d’un moment où, plus jeune, il avait été dans la position du malade.

En somme, le pape, prenant tout le temps nécessaire à l’entrevue, s’est montré tout à fait heureux de la compagnie des étudiants, et chacun est rentré joyeux de l’affection témoignée par le Saint-Père.

22_rencontre_pape.png

« Je suis sûr que vous garderez très fort cet attachement à Rome, au Successeur de Pierre, et que vous aiderez toujours vos communautés chrétiennes à en vivre » (Homélie de Jean-Paul II dans la chapelle du Séminaire Français, 11/01/1981, citée dans la Charte de formation).