Skip to main content

Université d’hiver

Une douzaine de prêtres diocésains ont participé à une semaine de formation sur le « discernement pastoral ».

Rythmées par un temps d’enseignement théologique, biblique et spirituel, chaque matinée avec un échange fraternel de nos pratiques et de nos questionnements, par une après-midi de marche auprès des lieux saints de la Cité éternelle et enfin par un bel espace liturgique animé par les séminaristes de la communauté (34 actuellement), les 5 journées (6-10 février) furent bien remplies laissant des moments de repos (sieste et nuit) très conséquents !

Quatre atouts d’une telle semaine sont à souligner pour que d’autres prêtres puissent en jouir l’an prochain lors de la prochaine proposition d’une « Université d’hiver » :

Tout d’abord une qualité de vie fraternelle entre « étudiants extraordinaires » qui avons vécu un profond temps spirituel. Vicaires généraux, curés de paroisses, supérieurs de séminaires et aumôniers de jeunes : nous avons tous partagé gratuitement et librement la joie de notre vocation et les péripéties de nos ministères.

Ensuite une audition d’enseignants de plusieurs universités pontificales, du Séminaire pontifical français et de divers dicastères romains, tout à fait remarquables et nous rejoignant aisément sur nos terrains pastoraux. Les débats qui suivaient chaque apport théologique étaient d’une importance égale. Les partages de nos lectures et réflexions après cinq, dix, voire quarante ans de ministères se croisaient aisément pour un vrai enrichissement mutuel.

De plus, des visites et rencontres édifiantes. Nous avons vu les fouilles sous Saint-Pierre (les Scavi) et des églises baroques abritant saint Ignace de Loyola ou encore saint Philippe Néri. Nous avons été honorés d’une rencontre avec les responsables de la Communauté de Sant’ Egidio. Nous avons marché jusqu’aux basiliques Saint-Clément et Sainte-Marie-Majeure. Ces heures goûtées dans le cœur historique de Rome ont abondamment aéré nos esprits très sollicités les matins, et elles nous replongeaient dans nos racines de foi et d’espérance.

Enfin la rencontre des séminaristes et jeunes prêtres de la communauté de la via di Santa Chiara, la prière partagée et les eucharisties célébrées furent chaque jour une nourriture essentielle unifiant totalement cette semaine de février inattendue et tonifiante.

Que les Pères du Séminaire français qui, invités par les évêques de France, ont proposé cette formation permanente soient infiniment remerciés !